Site Loader
Top 5 des spécialités mauriciennes

Ahh, l’île Maurice… Plages, sables chauds, hôtels, on ne va pas se mentir, l’île Maurice est synonyme de vacance et de détente. D’ailleurs, avec sa riche culture, ce lieux paradisiaque n’a pas que tout ça à offrir ! Quand tu voyages, il est aussi important de goûter à ce que la destination a à proposer. Eh bien, tiens toi prêt, car la cuisine mauricienne, elle va t’éblouir ! Tu l’as donc compris, je te propose dans cette article, un petit top 5 des spécialités mauriciennes qu’il ne faut pas louper.

La cuisine Mauricienne : une gastronomie multiculturelle

La cuisine mauricienne se déguste avec le nez, les yeux et les papilles. Au vu de la diversification de la population, tu pourras manger chinois, français, indien, africain et j’en passe. 

Une des premières spécialités mauriciennes que je recommanderai, c’est le dholl puri et le roti (ou farata). Franchement, ce sont des must ! Le dholl puri, c’est comme une crêpe salé jaune. Il est fait avec du dholl, ce qui explique sa couleur. Quant au roti, c’est la même chose, sauf qu’il n’y a pas du dholl. L’un comme l’autre sont des spécialités mauriciennes que tout le monde mange. Que ce soit le matin, le midi, le soir ou en petit creux, il y a des marchands dans tous les coins de rues pour que tu puisses en acheter. Ils sont servis généralement avec plusieurs caris (sauces)  ! 

Faisons suite au bol renversé. Comme son nom l’indique, cette spécialité mauricienne est plutôt particulière. Tout est dans sa composition ! Ce plat se “construit” dans un bol de cette façon : un oeuf, une sauce chop suey (il faut être généreux), et du riz qu’on tasse bien. On pose une assiette au dessus du bol, on le retourne et voilà une des spécialités mauricienne : le bol renversé. 😉

Le mine frit ou bouilli sont des spécialités mauriciennes qu’on peut retrouver dans plusieurs restaurant à l’île Maurice. Il s’agit de nouilles sautés avec des sauces. Attention, sa préparation est tout un art ! Généralement, vous pouvez en commander un au poulet un peu partout. Vous trouverez parfois la mention d’un mine frit “spécial”. Cela veut dire qu’il y aura plein de choses dedans comme : des oeufs, des crevettes ou des saucisses. Pour manger plus léger, vous pouvez aussi demander un mine bouilli. Si tu n’aimes pas les nouilles, pas de soucis ! Comme je te l’ai dis, la cuisine mauricienne est diverse, et pour la même préparation, tu peux demander un riz frit. 

La dernière spécialité mauricienne que je vais te présenter, ce sont les boulettes. Niouk Yen,  Shao Mai, wonton ; non non, je ne parle pas le mandarin ! Ce sont les noms des boulettes que tu pourras retrouver à l’île Maurice. Il y a aussi, les boulettes de chouchou, de poissons, les téokons et bien plus encore. Les Mauriciens les adorent, et même si la logique des choses veut qu’on en mange durant un temps pluvieux, tu trouveras pas mal de personnes en déguster au bord de la plage durant un temps ensoleillé. 

Tu en veux encore un peu ? Eh bien outre les plats, voici quelques gâteaux salés qui font partis des spécialités mauriciennes à ne pas manquer : gâteaux piments, samoussas, gâteaux de pomme de terre, du pain frit. Pour en trouver, c’est pas sorcier, il y a des marchands à tous les coins de rues qui en vendent ! Si tu as une petites soif, je t’invite à faire un tour au marché de Port-Louis pour déguster un bon et rafraichissant Alouda ! 

Alors, après tout ça, qu’est-ce que tu penses goûter en premier en arrivant à l’île Maurice ? Si tu as déjà fait l’expérience de la cuisine mauricienne, qu’est-ce que tu as aimé ? Laisse un commentaire pour me dire tout ça !

Quoifairemaurice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *